Critique du film Anjaan – L’indomptable par Sophia SAMY

octobre 28, 2014
par Shankara Team

anjaancritique

Très attendu sur les écrans, Anjaan se voulait être un bon masala avec de l’action, de l’amour, de la bonne musique, une dose de scènes sentimentales …etc. Malheureusement ici, l’échec est au rendez-vous, dû à un mauvais dosage des ingrédients et une remarquable (et inutile ?) longueur du film …

Le film tient sur un maigre scénario : Krishna (Surya) est en route pour Mumbai, armé de sa béquille et de son ordinateur portable comme seuls bagages, à la recherche de son frère Raju (Surya). Il découvre très tôt qu’il est connu sous le nom de « Raju bhai », et qu’il fut un temps à la tête d’un gang, aux côtés de son fidèle ami et mentor Chandru (Vidyut Jamwal).

Evidemment tous les ingrédients du masala sont là. Surya est charismatique à souhait et épaulé par un très séduisant Vidyut. L’amour, les sentiments, la vengeance sont au rendez-vous. Cependant, cette formule a été beaucoup trop souvent utilisée, et beaucoup trop vue. De ce fait, le film reste plat. En effet, les principales intrigues sont extrêmement prévisibles. Lingusamy doit se rendre à l’évidence, les muscles et les scènes de combat impressionnantes ne suffisent pas à satisfaire le téléspectateur. Les fans de Surya seront ravis, mais les fans du cinéma tamoul seront déçus.

L’histoire d’amour entre Raju bhai et Jeeva (Samantha) apporte un peu de douceur et de légèreté dans la première partie du film, qui est de loin la plus réussie. En effet, les enchevêtrements entre le passé et le présent sont bien mis en place. Mais encore une fois, c’est une méthode déjà vue dans beaucoup de films. Pas de prise de risque de la part de Lingusamy, donc.

On peut reprocher un manque de profondeur dans l’écriture des personnages et du scénario. Le seul personnage convenablement mis en scène est Raju bhai. Chandru est totalement délaissé et caché par l’envergure écrasante du personnage de Raju bhai. C’est très dommage car Vidyut est un acteur talentueux qui nous a prouvé qu’il pouvait être un redoutable anti-héros, notamment dans Thupakki. Quant à l’histoire, les incohérences et coïncidences sont beaucoup trop nombreuses. C’est d’autant plus scandaleux lorsqu’on se dit que le film dure près de trois heures … Trois heures de faux pas, c’est long.

Le point fort de ce film est évidemment la musique composée par Yuvan Shankar Raja. La première chanson présentant le quotidien de Raju bhai est entraînante et agréablement mise en scène. Vous risquez de l’avoir dans la tête un moment … De manière générale, l’ensemble des chansons sont bien mises en scène. Samantha est sexy charmante. L’item number de Chandriganda Singh est réussi et nous dévoile ses talents de danseuse.

5/10 – A voir pour Surya, uniquement.

À propos

Laisser un commentaire