Critique du film Kaththi + After Show

octobre 28, 2014
par Shankara Team

kaththicritique

« Kaththi » alias Kathiresan (Vijay) s’échappe de la prison de Calcutta dans laquelle il est incarcéré. Il se rend à Chennai pour retrouver son ami Dhanu (Sathish), misérable voleur à ses heures perdues, et décide de s’enfuir pour Bangkok. Mais ses projets sont vites bouleversés par sa rencontre avec Ankita (Samantha), de laquelle il tombe instantanément amoureux. Un soir, Dhanu et Kathir sont témoins d’un violent accident de la route. En voulant sauver la victime, les deux amis se rendent compte qu’elle ressemble trait pour trait à Kathir. Ce dernier, pour échapper à la police de Calcutta, décide de prendre son identité sans évaluer la profondeur de la cause que soutient cet éminent militant social …

Kaththi est séduisant la plupart du temps, mais pas à tout moment. A.R. Murugadoss nous offre un film poignant sur certains points, avec un thème grave : la destruction et l’assèchement des villages au profit des grosses sociétés multinationales. Vijay nous offre une performance remarquable. Les deux personnages qu’il interprète sont littéralement opposés. Jeevanandam, l’hydrologiste et militant communiste est le mieux écrit. Il est sensible et sobre. Il se bat pour son village, qui a perdu ses terres, contre le patron d’un géant du soda (Neil Nitin Mukesh). Au contraire, Kathir est débordant d’énergie et impulsif. Il forme avec Dhanu un duo très réussi, source d’humour dans le film. Malheureusement, ce personnage est très calqué sur Jagadish, dans Thuppakki, tant physiquement que caractériellement. Mais ce n’est pas désagréable car Vijay est très bon. On ne s’en lasse pas !

Samantha fait ce qu’elle peut dans ce film où seule une minuscule place est laissée au personnage féminin. Elle est jolie et honore sa partie. Malheureusement, il faut avouer qu’elle est totalement inutile dans l’avancement de l’histoire. Elle ne sert qu’à introduire les chansons.
L’indéniable point positif du film est évidemment la musique que l’on doit à Anirudh. Elle est parfaite et souligne remarquablement les points clés du film. Les chorégraphies sont très réussies et mettent bien valeur la musique, qui cartonnait déjà avant la sortie du film.

En conclusion, Kaththi est très bon divertissement. Le risque d’être sur la même lignée que Thuppakki, et donc d’être lassant a été très bien évité. La « combo » Vijay – A.R. Murugadoss fonctionne une nouvelle fois très bien. Le réalisateur porte l’accent sur des tragédies pas assez mises en avant par les médias. C’est le cas par exemple des suicides collectifs de fermiers, ou la mort de jeunes enfants sans eau. Ne s’arrêtant pas là, A.R.M. va jusqu’à dénoncer les abus de grosses sociétés multinationales, notamment en parlant de l’exploitation massive des sources d’eau. Malheureusement, le film n’est pas parfait. Il subsiste quelques incohérences et/ou lacunes dans l’élaboration du scénario. Le personnage féminin est totalement délaissé. On ne sait rien sur la vie de Kathir (Pourquoi était-il est prison ? Pourquoi à Calcutta ?), alors que c’est le personnage qu’on voit le plus à l’écran. Enfin, l’utilisation répétée des ralentis alourdit considérablement la fin du film. Une fin plus légère aurait été la bienvenue.

8/10 – Divertissant.

Voici l’After Show du film Kaththi par Jym En Galère:

À propos

Laisser un commentaire